jeudi 27 septembre 2018

Krylov Porfiri Nikitich, artiste peintre russe, membre des KOUKRYNIKSY

.

Biographie de Porfiri Krylov

22 Août 1902 (Tula, Russie) — 15 mai 1990 (Moscou, Russie)


   Porfiri Krylov - Artiste, graphiste, membre du célèbre groupe des artistes KOUKRYNIKSY

   Au sein du groupe Koukryniksy, Porfiri Krylov s'est engagé dans les caricatures, illustrations de livres, paysages, peintures historiques.   
   Membre de l'Académie des arts de l'URSS (1947), artiste du peuple de l'URSS (1958), Porfiri Krylov a peint des portraits, des paysages, des natures mortes. 
   Son style : impressionnisme russe.

   Les œuvres d’art de Porfiri Krylov sont exposés dans plusieurs musées et galeries d’art, y compris dans : 


- Le Musée de Krylov à Toula,

- La Galerie Tretiakov de Moscou,

- Le Musée Russe de Saint-Pétersbourg,


- La Galerie des Offices à Florence



Krylov Porfiri, Autoportrait, La galerie des Offices, Florence, Italie

Krylov Porfiri, Autoportrait, La galerie des Offices, Florence, Italie

Copyright © 2016-2018 soviet-art.ru

      Porfiri Nikitich Krylov est né en août 1902 dans une famille de travailleurs à l’usine. Il a hérité des capacités artistiques de son grand-père, le graveur et décorateur des fusils et samovars.
   En 1913, dans la famille des Krylov, quatre funérailles ont eu lieu pendant un mois et demi. En mai, la mère de l'artiste est décédée à l'âge de 36 ans. Puis deux frères et une sœur sont morts de la scarlatine. Porfiri a été élevé par sa belle-mère.
   En 1918, Porfiri Krylov entre dans l'usine de fabrication de cartouches. Parallèlement, il étudie à l'atelier d'art sous la direction du célèbre artiste Grigoriy Mikhailovich Shegal.
   En 1921, Krylov entra aux VKHOUTEMAS, le centre du modernisme soviétique et de l'avant-garde. Les Vkhoutemas ont été constitués par la fusion de deux écoles : l'école de peinture, de sculpture et d'architecture de Moscou et l'école de Stroganov des arts appliqués. Porfiri Krylov étudie à l'atelier d'Osmork. Lors de l’étude de troisième cycle, jusqu'en 1928, Piotr Kontchalovski devient son professeur.

Photographie des KOUKRYNIKSy (KOUprianov, KRYlov, NIKolaï Sokolov)

Photographie des KOUKRYNIKSy 

(KOUprianov, KRYlov, NIKolaï Sokolov)

Copyright © 2016-2018 soviet-art.ru 
   À partir de 1924, ils travaillent tous les trois dans des journaux comme la Komsomolskaya Pravda, Literatournaïa gazeta, des magazines satiriques comme Smechatsch (ru), (Le fou), Smena, le Krokodil, etc. environ une dizaine de journaux, où ils créent surtout des caricatures sur la vie et les œuvres d'écrivains signées «Koukryniksy». 


KOUKRYNIKSy (KOUprianov, KRYlov, NIKolaï Sokolov)

KOUKRYNIKSy (KOUprianov, KRYlov, NIKolaï Sokolov)

   En 1929, l'année de leur première participation à une exposition, ils créent les décors des tableaux de la pièce de Vladimir Maiakovski

   Maxime Gorki les rencontre et reconnaissant leur talent satirique, organise pour eux une exposition en 1932. La même année, leur talent est utilisé pour imaginer les costumes et les décors d'une pièce de théâtre d'après une histoire de Mikhaïl Saltykov-Chtchedrine. L'année suivante les trois artistes sont engagés comme collaborateurs attitrés par la « Pravda ». 

Portrait des KOUKRYNIKSY (KOUprianov, KRYlov, NIKolaï Sokolov)
Korin P.D. Portrait des Koukryniksy, Tretyakov Gallery, Moscow 1958
Copyright © 2016-2018 soviet-art.ru
   Après l'invasion de l'URSS par les troupes nazies,  Koukruniksy s’engagent dans les « Affiches TASS ». 
   Les affiches réalisées en 24 heures nécessitent un graphisme relativement simple et jouent un grand rôle idéologique et psychologique pour soutenir, guider les citoyens et les soldats soviétiques dans la lutte contre l'envahisseur.  Ces « images » diffusées et affichées dans tout le pays, dans les magasins, les usines, sur les bâtiments publics témoignent de l'acharnement de ces artistes à transformer l'ennemi terrifiant, incarnation de la mort, dirigé par des créatures démoniaques en ennemi vulnérable dont on peut rire. 

KOUKRYNIKSY "Pas de pitié pour l'ennemi!', 1941

KOUKRYNIKSY "Pas de pitié pour l'ennemi!', 1941

Copyright © WIKIPEDIA

   Koukryniksy étaient des artistes militaires, sous la forme de colonels ils sont entrés à Berlin, ils ont vu le bunker d'Hitler de leurs propres yeux. Leur peinture "La fin" est largement connue, marquée en 1949 par le prix Staline du premier degré. 



Koukryniksy, La fin d'Hitler, 1948, Galerie Tretiakov, Moscou, Russie

Koukryniksy, La fin d'Hitler, 1948, Galerie Tretiakov, Moscou, Russie 

Copyright 2005 - 2018 ArtOnline.ru
Koukryniksy,  La Fuite des Allemands à Novgorod, Musée Russe à Saint-Pétersbourg, Russie

Koukryniksy,  La Fuite des Allemands à Novgorod, Musée Russe à Saint-Pétersbourg, Russie


   Peu de temps après, en 1945, s'ouvrit le procès de Nuremberg où les Koukryniksy sont invités. Dans les actualités filmées de l'époque, on peut les voir en train d'observer ce qui va leur servir pour croquer quelques caricatures : à savoir des dignitaires nazis sur les bancs des vaincus qui feront partie de la série « Accusation publiée » dans un livre de Boris Polevoï édité en 1967. 

   KOUKRYNIKSY ont  réalisé des peintures et des illustrations pour de nombreuses œuvres de Miguel de Cervantes, Mikhail Saltykov-Shchedrin, Anton Tchekhov, Maxime Gorki, Ilf et  Petrov et Mikhaïl Cholokhov.


Koukryniksy, l’illustration pour « La Dame au petit chien »,  la nouvelle d'Anton Tchekhov, 1945-46, Galerie Tretiakov, Moscou, Russie

Koukryniksy, l’illustration pour « La Dame au petit chien »,  la nouvelle d'Anton Tchekhov, 1945-46, Galerie Tretiakov, Moscou, Russie

Koukryniksy, l’illustration pour « Don Quichotte» de Miguel de Cervantes, 1949-52, Galerie d’art, Pensa, Russie

Koukryniksy, l’illustration pour « Don Quichotte» de Miguel de Cervantes, 1949-52, Galerie d’art, Pensa, Russie



   Les Koukryniksy vont poursuivre leur travail d'équipe et produire tous les trois, pendant plus de vingt-cinq ans au total, une quantité considérable de dessins, d'affiches, de cartes postales, de tableaux, d'illustrations de livres, tout en développant individuellement une production de portraits et de paysages. 


Photographie de Porfiri Krylov

Photographie de Porfiri Krylov

Porfiri Krylov,  « notre français »

  Porfiry Krylov, dont le surnom est « notre français », est passionné par l’impressionnisme. Ses paysages, portraits et ses natures mortes peuvent être attribués aux traditions de l’impressionnisme russe. Krylov a travaillé à Iasnaïa Poliana (domaine de Léon Tolstoï), Polenovo  (domaine de l’artiste Vassili Polenov) dans la province de Toula, à la dacha de l'Académie des arts dans la province de Tver, à Abramtsevo, en Crimée, dans le Caucase. 

  Il a visité et crée des tableaux en l'Italie, en Bulgarie et en France.

Krylov Porfiri, Paris, Notre Dame, 1960, Musée de Porphiriy Krylov, Toula, Russia

Krylov Porfiri, Paris, Notre Dame, 1960, Musée de Porphiriy Krylov, Toula, Russia

Copyright (c) 1996-2018 Museum.ru
Krylov Porfiri, Les roses et prunes bleues, 1962, Musée de Porfiri Krylov, Toula, Russie

Krylov Porfiri, Les roses et prunes bleues, 1962, Musée de Porfiri Krylov, Toula, Russie

Copyright (c) 1996-2018 Museum.ru
Krylov Porfiri, Sur la terrasse, Femme Elena Krylova, Gourzouf, Crimée, 1954, Musée de Porfiri Krylov, Toula, Russie

Krylov Porfiri, Sur la terrasse, Femme Elena Krylova, Gourzouf, Crimée, 1954, Musée de Porfiri Krylov, Toula, Russie

Copyright (c) 1996-2018 Museum.ru 
   

Le musée de Porfiri Krylov a été ouvert à Toula en 1997 (une branche du musée des beaux-arts). 

   Dans ce musée il y a environ deux mille œuvres de peinture, graphiques, documents d'archives et objets commémoratifs offerts au musée par l'artiste lui-même et par ses fils.
   Dans le musée de Porfiri Krylov vous pouvez admirer des paysages de la nature russe et des terres exotiques lointaines, des merveilleux portraits d'enfants, des natures mortes florales, comprendre l'âme de l'artiste, sa vision poétique du monde, apprécier sa capacité de trouver la beauté dans les choses les plus ordinaires.

Krylov Porfiri, Petit déjeuner sur terrasse, 1934, Musée de Porfiri Krylov, Toula, Russie

Krylov Porfiri, Petit déjeuner sur terrasse, 1934, Musée de Porfiri Krylov, Toula, Russie

Copyright (c) 1996-2018 Museum.ru
 Krylov Porfiri, L’été, 1980, Musée de Porfiri Krylov, Toula, Russie

Krylov Porfiri, L’été, 1980, Musée de Porfiri Krylov, Toula, Russie

Copyright (c) 1996-2018 Museum.ru


Les distinctions et décorations attribuées au artiste Krylov Porfiri

-   Héros du travail socialiste

-   Artiste du peuple de l'URSS  (1951)

-   Membre de l’Académie des Arts de l’Union Soviétique (depuis 1947)

-   Lauréat du prix d’Etat de Lénine (1965)

-   6 fois Lauréat du prix d’Etat de Staline

-  Lauréat du prix d’Etat de Ilia Répine



Expositions personnelles des Koukryniksy : 

1932; 1981; 2008; 2018 - Moscou, 

1974 - Marseille, 

1975 - Sophie, 

1978 – Tokyo, 

2011 – Vienne

2011 - Chicago

Médailles d’Or de

- l’Exposition internationale des « Arts et des Techniques appliqués à la Vie moderne » (1937) et 

- l’Exposition universelle et internationale de Bruxelles (1958)



Buste de Krylov Porfiri

Buste de Krylov Porfiri, Musée de Porfiri Krylov, Toula, Russie

Copyright (c) 1996-2018 Museum.ru

Porfiri Krylov est enterré au Cimetière de Novodevitchi à Moscou.


Timbres avec les peintures de Krylov Porfiri :

Tableaux de Krylov Porfiri sur Timbre 1
Tableaux de Krylov Porfiri sur Timbre 2
Tableaux de Krylov Porfiri sur Timbre 3

Tableaux de Krylov Porfiri sur Timbre 4
Tableaux de Krylov Porfiri sur Timbre 5
Tableaux de Krylov Porfiri sur Timbre 6
Tableaux de Krylov Porfiri sur Timbre 7